Cellule R&D

La cellule R&D (Recherche et Développement) d’ECRIN Systems a pour mission de réaliser des études amont et de développer des nouvelles technologies qui seront intégrées dans vos systèmes quand leur degré de maturation (TRL) aura été suffisamment éprouvé.

En coopération avec les laboratoires de recherche, les grandes écoles, sous le parrainage et la contribution éventuelle de grands comptes, cette cellule R&D offre un vivier de compétences important qui alimente les activités de notre bureau d’études en plus des projets clients.

La cellule R&D d’ECRIN Systems se consacre à trouver des réponses aux points clés ou à réaliser des études amont nécessaires à un positionnement sur le marché. Séparée du bureau d’études, elle imagine et définit les propres produits d’ECRIN Systems comme l’ONYX, l’OPALE V2 ou la console navale CRYSTAL pour répondre plus rapidement aux cahiers des charges et aux sollicitations de nos clients. La R&D a pour mission d’apporter à ECRIN Systems de la valeur ajoutée technologique pour améliorer la compétitivité de l’entreprise en se différenciant de ses concurrents et permettre à la société de se focaliser sur les niches technologiques de segments porteurs afin de l’implémenter dans les produits de demain.

 

Built in Test

Dans les systèmes numériques complexes, il convient de mettre en œuvre des stratégies particulières pour s’assurer que le système sera testé correctement. Il est impossible de tester tous les éléments de manière exhaustive.

ECRIN Systems propose une solution complète de Built In Test sur la plateforme ONYX :
– Le mode Power-on BIT est un firmware qui a pour objectif d’analyser au démarrage à froid l’ensemble des composants de la plateforme matérielle pour s’assurer du bon état de fonctionnement de celle-ci, et ce avant le démarrage de l’application client, avec le plus grand degré de couverture possible – environ 95%.
– Le mode Continuous BIT s’exécute à partir d’une tâche de fond sous Linux. Périodiquement et de façon non-intrusive, la tâche vient tester des composants hardware, vérifier les conditions de tests et analyser les résultats.
– Le mode Initiated BIT s’exécute à l’initiative de l’opérateur. Cela consiste en des séquences de tests destructifs et non-destructifs pendant les phases de maintenance pour détecter les pannes, les reproduire et les causes.

Thermique

Réaliser un système « Fanless » demande de bonnes connaissances sur les différentes façons de dissiper la chaleur accumulée dans un calculateur. Il en existe en réalité trois types :
– La Convection : la chaleur est évacuée par l’air.
– La Conduction : la chaleur est évacuée à travers un élément mécanique. En cas de différence de température, le système va chercher à retrouver un équilibre en transférant les calories de la zone chaude vers la zone froide. C’est le principe de la plaque froide.
– Le  Rayonnement représente l’énergie infra rouge émise par un corps chauffant. Ce rayonnement va à son tour chauffer les éléments adjacents.

Les technologies utilisées pour dissiper la chaleur sont différentes suivant que l’on est en convection ou en conduction. Le marché propose le plus souvent plusieurs types de boîtiers suivant le refroidissement désiré. Le système breveté d’ECRIN Systems propose dans un seul et même châssis les deux types de refroidissement.

ECRIN Systems utilise l’outil de simulation thermique CF Design pour comprendre et résoudre l’ensemble des phénomènes d’échauffement. Ce logiciel a permis de développer l’ONYX, un calculateur embarqué refroidi par conduction, capable d’embarquer à son bord un processeur Quad-Core I7 dernière génération, un GPGPU de 640 cœurs, des SSD, des cartes ADD’ON de type PMC, etc. Il est capable d’être opérationnel à des températures ambiantes de -40°C à +71°C. CF Design est utilisé dans beaucoup d’autres études quand les contraintes environnementales l’exigent.

Bruit

Les châssis électroniques utilisant des CPU puissants ont la particularité de chauffer, donc de nécessiter un système de refroidissement par ventilation forcée. Le bruit des ventilateurs n’est pas gênant dans les salles informatiques, mais dans un environnement plus feutré comme une salle de conférence ou un sous-marin, le niveau sonore devient vite problématique.

Il est important de noter que ce bruit n’est pas généré uniquement par les pales en rotation, mais aussi sur des pièces mécaniques lisses planes et d’épaisseur constante, comme des tôles dans un châssis par exemple.
Ceci est particulièrement vérifié dans le format de châssis 1U, où on intègre une très forte concentration de matériels dans un espace restreint et où l’air doit être poussé très fortement vers l’extérieur, pour refroidir correctement l’électronique embarquée.

ECRIN Systems travaille sur la réduction de bruit dans ses châssis avec des laboratoires de recherche.